René Caillié à Tombouctou, conférence d’Alain Morel

A vos agendas ! Le mardi 10 octobre à 20h, le Musée saharien accueille Alain Morel, géographe et professeur honoraire à l’Institut de Géographie alpine de Grenoble, qui nous emmène sur les traces de René Caillié au Mali, « de Djenné à Taoudenni en passant par Tombouctou ».


Né en 1799, René Caillié quitte son village des Deux-Sèvres à l’âge de 16 ans, avec une seule idée en tête : être le premier Européen à se rendre à Tombouctou… et à en revenir.

Il gagne le Sénégal, apprend l’arabe, lit le Coran et se convertit à l’islam, puis se joint à une caravane qui quitte Saint-Louis pour Djenné. De là, il s’embarque sur une pirogue descendant le fleuve Niger et, après trois semaines de navigation, le voilà à Tombouctou !

Tombouctou, dessin de René Caillié (Bibliothèque nationale, Paris)

Déception ! Caillié passe deux semaines dans la cité interdite et note ses impressions entre les pages de son Coran. « Tombouctou n’offre au premier aspect qu’un amas de maisons en terre mal construites. Cependant il y a je ne sais quoi d’imposant à voir une si grande ville élevée au milieu des sables. »

En savoir plus…


La conférence débutant à 20h, il est prudent d’arriver avec quelques minutes d’avance. Entrée: 6€.


Le Musée saharien, 1 bis Avenue de Castelnau, 34920 Le Crès, Tél. 0667299442 ou 0467725613


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *