Vendredi soir au Musée: lettres d’un poilu

Blessé dans l’Aisne (Veuilly-la-Poterie) lors de violents combats, le caporal Louis-Jean Bourseau est mort le même jour à l’ambulance. Il repose dans le parc du château de Perreuse.

La correspondance, qu’il entretint jusqu’au dernier jour avec sa famille, sera mise en voix par deux comédiens ce vendredi soir (18h) au Musée Saharien du Crès. Au préalable, visite du musée à 17h. Bienvenue à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.